Vous ne pouvez pas commander depuis votre pays ! Undefined

Les e-liquides (liquides nicotinés) pour cigarette électronique

Avertissement important

Les liquides nicotinés et la nicotine sont fortement déconseillés aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes souffrant d'épilepsie, d'hypertension artérielle ou d'affections cardiaques, et aux mineurs. En cas de doute, consultez votre médecin.

Cessez immédiatement de vapoter si vous ressentez l'un quelconque de ces symptômes : maux de tête, vertiges, accélération du rythme cardiaque, palpitations, nausées, diahrrées.

 

Véritable carburant de la cigarette électronique, ils constituent la partie la plus importante (environ 75%) du budget des vapoteurs. On mesure leur volume en millilitres, et ils sont conditionnés le plus souvent en flacons de 10 ml. La consommation d'un vapoteur est de l'ordre de 2 à 3 ml par jour, un flacon de 10 ml dure entre 3 et 5 jours.

Les liquides nicotinés doivent  être manipulés avec précaution:  la nicotine est absorbée par inhalation, ingestion et contact avec la peau. Lavez vous les mains systématiquement après avoir rechargé votre cigarette électronique en liquide. Maintenez les liquides à l'abri de la lumière et de la chaleur, dans un endroit sec et hors de portée des enfants, si possible sous clef. Ces liquides sont d'autant plus dangereux pour les enfants qu'ils ont souvent des arômes agréables évoquant des friandises.

  • En cas de contact avec la peau, lavez à grande eau jusqu'à éliminer toute trace de liquide.
  • En cas de contact avec les yeux, lavez à grande eau, consultez un médecin et montrez lui le flacon.
  • En cas d'ingestion, consultez un médecin et montrez-lui le flacon. Ne provoquez pas de vomissements.

Composition des liquides nicotinés

Liquide nicotiné et parfum

Propylène-glycol - PG dans le jargon des vapoteurs. Largement utilisé dans l'industrie alimentaire ou pharmaceutique sous le code E1520. Donne de la vapeur plutôt sèche (responsable du hit en partie).

Glycérine végétale (ou Glycérol) - VG dans le jargon des vapoteurs. Utilisée  dans l'industrie alimentaire ou pharmaceutique sous le code E422. Donne de la vapeur très dense, plutôt douce.

Aromes et colorants alimentaires, naturels ou artificiels. Très variés, on les regroupe en quatre familles principales: tabacs, menthes, gourmands et fruités.

Alcool et eau. Pour fluidifier le mélange, améliorer le hit, prolonger la conservation. De moins en moins utilisés.

Nicotine dans une concentration (dosage) indiquée sur le flacon. On trouve fréquemment 6, 12, 16 et même 19 mg/ml (milligrammes par millilitre) soit 0,6% - 1,2% - 1,6% et 1,9% de nicotine. On trouve également du liquide sans nicotine, marqué à 0 (zéro) mg/ml. Certaines marques proposent des dosages plus gradués de 4, 8, 12, 16 mg/ml.

Le rapport PG/VG (Propylène-Glycol/Glycérine Végétale)

Ce rapport est totalement variable d'un fabricant à l'autre, et indiqué sur le flacon. On trouvera en règle générale des liquides avec Propylène Glycol majoritaire (70/30 ou 80/20) et des liquides avec un rapport équilibré (50/50).

Les liquides au rapport PG/VG de 70/30 ou 80/20 donnent plus de hit (sensation en gorge) et conviennent bien aux débutants.

Les liquides au rapport PG/VG de 50/50 sont plus doux à vapoter, plus "voluptueux" et moins "secs", mais sont plus délicats à vapoter car :

  • Leur viscosité supérieure fait qu'ils imbibent les mèches plus lentement
  • Il ne faut pas trop les chauffer sous peine de produire de l'acroléïne
  • Ils ont tendance à encrasser plus rapidement les résistances

Les additifs dangereux à éviter

Certains additifs utilisés dans les premiers liquides nicotinés ont été reconnus comme dangereux pour la santé, ou sont soupçonnés de l'être. Aucun des e-liquides proposés par Vapo-DEPOT n'en contient :

Le parabène ou parahydroxybenzoate d'alkyle

Le parabène est un conservateur aux propriétés antibactériennes et antifongiques, utilisé dans les cosmétiques, les médicaments et les aliments. Mais c''est aussi un perturbateur endocrinien et son utilisation est de plus en plus évitée dans tous les produits destinés à la consommation, la mention "Sans parabène" étant devenue même un argument de vente. Il ne doit pas être utilisé dans les e-liquides.

Le diacétyle ou butane-2,3-dione C4H6O2

Le diacétyle est un additif alimentaire ne présentant aucun danger par ingestion : produit naturellement par fermentation, il est naturellement contenu dans le beurre, la crème fraiche, les produits lactés et boissons alcoolisées. Il est utilisé dans l'industrie alimentaire pour donner un goût de beurre ou caramel. Par contre, il peut provoquer de sévères bronchiolites s'il est inhalé régulièrement, et il est fortement soupçonné de favoriser le terrain pour la maladie d'Alzheimer. Deux bonnes raisons de ne pas l'utiliser dans les e-liquides !

L'ambrox ou ambre gris de synthèse

L'ambrox est l'autre nom de l'ambre gris (initialement une concrétion intestinale du cachalot). Hors de prix à toute époque et introuvable aujourd'hui sauf en massacrant des cachalots, il est aujourd'hui produit par synthèse, et dégage une odeur rappelant le tabac et est utilisé essentiellement en parfumerie. La toxicité de l'ambrox chauffé étant mal connue, il ne doit pas être utilisé dans les e-liquides.

Equivalence entre e-liquide et cigarette classique

On ne vapote pas du tout comme on fume... mais du point de vue des "bouffées", voici une équivalence approximative entre quantité de liquide et cigarette classique :

  • Deux gouttes de liquide = une cigarette
  • Un millilitre de liquide = 24 gouttes = 10 cigarettes
  • Un petit clearomiseur rempli = 1,6 ml = 16 cigarettes
  • Un réservoir moyen rempli = 3 ml = un paquet et demi de cigarettes
  • Un flacon de 10 ml = 5 paquets de cigarettes

Le prix des liquides nicotinés ne dépend pas du dosage de nicotine. Un flacon dosé à 18 mg/ml vous procurera autant de nicotine que 3 flacons dosés à 6 mg/ml. Plus le dosage est fort, moins vous aurez à vapoter pour satisfaire votre besoin de nicotine. C'est à vous de choisir votre dosage, et il est conseillé de démarrer avec le dosage intermédiaire de 12 mg/ml. Sachez que la nicotine participe fortement au 'hit', la sensation ressentie en gorge  : plus le liquide est fortement dosé, et plus il y aura de hit.

Durée de vie et conservation des liquides nicotinés

Comme pour tous les produits destinés à la consommation, la législation impose aux fabricants de mentionner une date limite sur les flacons. Deux types de marquage sont possibles au choix du fabricant :

  • La DLC - Date Limite de Consommation - qui s'exprime sur les emballages sous la forme "à consommer jusqu'au (DLC)" : elle fixe la date à partir de laquelle le liquide n'est plus consommable.
  • La DLUO - Date Limite d'Utilisation Optimale - qui s'exprime sur les emballages sous la forme "à consommer de préférence avant le (DLUO)" : elle fixe la date à partir de laquelle le liquide perd de ses propriétés tout en restant consommable.

Vous pourrez également voir apparaître prochaînement le tout nouveau marquage DDM - Date de Durabilité Minimale - créé en décembre 2014.

La distinction entre DLC et DLUO est en général dictée par une notion de danger pour la consommation. Les mêmes produits seraient donc, passée une certaine date, soit dangereux, soit moins bons, suivant les fabricants. Par ailleurs, certains fabricants passent d'un type de marquage à l'autre suivant les lots. Ou passent d'une DLC d'un an à deux ans pour les commodités de la distribution.

Le Propylène Glycol et la Glycérine Végétale ne risquent pas de se décomposer. Les arômes d'un liquide peuvent par contre perdre de leur qualités avec le temps, les variations de température et la lumière. Et les rayons UV (ultra-violets) décomposant la nicotine, il est particulièrement important de ne pas laisser vos flacons exposés au soleil, ne serait-ce qu'une demi-journée.

Bien conservés au frais, au sec, à température constante et à l'abri de la lumière, les liquides nicotinés peuvent durer sans problème bien plus qu'un ou deux ans.

Steeper un liquide nicotiné (steeping, breathing, maturation, macération)

Un bon liquide nicotiné ne donne pas forcément le meilleur de lui même juste après la première ouverture du flacon. Il peut avoir besoin d'une maturation pour révéler pleinement ses arômes et pour cela il existe plusieurs techniques. Vous aurez dans tous les cas besoind'un endroit frais, sec et obscur pour le faire reposer (par exemple un placard dans une pièce à température normale).
 
  • Le STEEPING : Secouez le flacon fermé, laissez le reposer une semaine dans votre placard, puis re-secouez et consommez !
  • Le BREATHING : Ouvrez votre flacon et laissez-le ouvert quelques heures (12 maximum) dans votre placard, puis fermez-le et procédez à un STEEPING.
Gardez à l'esprit qu'un bon liquide complexe sera certainement amélioré par une maturation correctement effectuée, mais qu'un mauvais liquide ne deviendra pas bon, même après 6 mois de maturation. SI ce n'est pas fait en une à deux semaines, ça n'arrivera plus.
 

Mélanges de liquides nicotinés

Il est tout à fait possible de mélanger des liquides d'arômes différents, pour obtenir des dosages de nicotine intermédiaire et des arômes plus complexes. Par exemple, le mélange de 10 ml de liquide arôme tabac blond à 18 mg/ml et 10 ml de liquide arôme menthe a 12 mg/ml, donnera 20 ml de liquide arôme tabac blond mentholé à 15 mg/ml. Veillez toutefois à ne pas mélanger des liquides de marques différentes.

Pour débuter avec la cigarette électronique, il est conseillé de démarrer avec des arômes tabac avec des e-liquides au rapport PG/VG 80/20. Par exemple un ROYKIN Tabac Intense.

Vous pouvez compléter votre information avec l'article la nicotine.

Copyright © Vapo-DEPOT 2013,2014 - Reproduction interdite - Tous droits réservés