Vous ne pouvez pas commander depuis votre pays ! Undefined

Mode d'emploi DIY (Do It Yourself) : comment fabriquer son e-liquide

Vous vapotez avec un dosage de 6 mg/ml ou moins ? Cette page va sans doute intéresser votre portefeuille ! Fabriquer son e-liquide est aussi facile qu'économique, surtout quand il s'agit de saveurs simples comme les fruits. Il suffit d'un peu de temps, en suivant précisement les 5 étapes ci-dessous.

Il vous faudra bien sûr un minimum de matériel pour réaliser le mélange si vous avez besoin de nicotine* : un flacon de sirop de 150 à 200 ml bien nettoyé fera parfaitement l'affaire, et ce sera encore mieux s'il est en verre teinté pour protéger votre liquide de la lumière.

Vous pouvez maintenant cliquer ici pour choisir vos ingrédients

(*) S'il s'agit juste de faire du 0mg/ml, il y a la place dans le flacon de base pour verser un flacon d'ârome, vous n'avez donc besoin d'aucun flacon supplémentaire et vous fabriquerez 110 ml pour  10 € 50 !

 

DIY : les ingrédients nécessaires fabriquer son liquide soi-même

 

1) Choisissez le rapport PG/VG de votre base

Vous disposez de bases sans nicotine toutes préparées dans des rapports PG/VG (Propylène Glycol/Glycérine Végétale) différents, en flacons de 100 ml :

Rapport 70/30 : conseillé, parfait pour développer la saveur de vos arômes, avec un hit bien présent, c'est le rapport idéal pour les arômes tabac et mentholés. Vous pouvez garder votre cravate.

Rapport 50/50 : conseillé, parfait pour faire beaucoup de vapeur, avec un effet sucrant et plus douce en gorge, c'est le rapport idéal pour les arômes fruités et gourmands. Tenue décontractée possible.

Rapport 30/70 : déconseillé, encrasse les résistances et supporte mal la surchauffe. A réserver pour les concours de nuages de votre club de vape. Look de geek bienvenu.

Glycérine végétale pure : fortement déconseillé, encrasse très rapidement les résistances et ne supporte aucune surchauffe. A réserver pour les résistances que l'on fabrique soi-même avec une température strictement contrôlée. Déguisement de hipster obligatoire.

Si le rapport PG/VG de 60/40 est votre préféré, mélangez sans hésiter du 70/30 et du 50/50 en parties égales... Tenue de soirée ;-)

 

2) Rajoutez de la nicotine si (et seulement si...) vous en avez besoin

Vous disposez de flacons de base PG/VG 50/50 10 ml dosés à 20 mg/ml (c'est le maximum qu'autorise la TPD depuis le 1er janvier 2017) que nous allons désormais appeler nicotine même si elle n'est dosée qu'à 2%. Vous allez donc en rajouter autant qu'il faut pour obtenir le dosage de nicotine désiré. Voici les dosages que vous obtiendrez pour 100 ml de base, en fonction de la quantité de flacons nicotine rajoutés (et en prévoyant les 10 ml d'arôme qui seront rajoutés ensuite) :

1 flacon : 1,7 mg/ml
2 flacons : 3,1 mg/ml
3 flacons : 4,3 mg/ml
4 flacons : 5,3 mg/ml
5 flacons : 6,25 mg/ml

 

Et on s'arrête là, car passés les 6 mg/ml le DIY n'est plus rentable du tout. Pensez qu'en mettant 10 flacons de nicotine, soit autant de nicotine que de base, vous n'arriveriez qu'à faire du 10 mg/ml pour un coût prohibitif. Autant acheter des liquides tout faits.

Vous disposez également de kits base + nicotine économiques et prêts à mélanger.

3) Aromatisez votre liquide

C'est ici que votre créativité va pouvoir s'exprimer ! La quantité optimale d'arôme à rajouter dépend à la fois du type d'arôme (il en faut moins pour les tabacs et plus pour les fruités) et du rapport de votre base (plus elle contient de glycérine végétale, plus il faut d'arôme), et enfin de la puissance à laquelle vous vapotez (plus vous avez de puissance et moins vous aurez besoin d'arôme - et de nicotine, d'ailleurs...).

Partez du principe qu'il faut un flacon de 10 ml d'arôme concentré pour 100 ml de base 70/30 ou 50/50, et ajustez en fonction de votre goût. Les arômes concentrés sont dosés en conséquence. Vous pouvez bien entendu mixer plusieurs arômes pour un total de 10 ml. Par exemple, vous pouvez aromatiser avec 8 ml de fraise et 2 ml de menthe.

 

Si vous devez rajouter un additif (par exemple sucrant, ou acidifiant...) vous le ferez également lors de cette étape sauf si l'additif mentionne qu'il doit être rajouté au dernier moment. Attention, les additifs sont puissants, il ne faut en mettre que quelques gouttes ! Typiquement 2 à 3 ml (1 ml = 15 gouttes).

Dans tous les cas, notez ce que vous faîtes ! Ce serait dommage de fabriquer le liquide de vos rêves sans savoir comment en refaire...

4) Laissez aux arômes le temps de se développer

Les arômes ont besoin d'un certain temps pour développer leur saveur dans la base, ce processus est appelé maturation ou steeping. Ce temps est variable en fonction du type d'arôme. Les flacons doivent reposer dans un endroit tiède et obscur, et être agités (légèrement) une fois par jour pour favoriser le mélange. Vous pouvez également ouvrir les flacons pour aérer le liquide quelques minutes chaque jour, mais sans excès.

2 à 3 jours de maturation pour les arômes fruités
10 à 15 jours de maturation pour les arômes tabac

Une boite en carton posée sur un radiateur classique (pas un convecteur électrique !)  peut suffire en hiver.

 

5) Stockez et utilisez votre liquide correctement

Une fois que la maturation est terminée le liquide ne s'améliorera pas et l'exposition à l'air ne lui fera pas de bien. Conservez le dans un endrois frais et sec, à l'abri de la lumière dans un flacon bien bouché, et utilisez des petits flacons de 10 ou 20 ml pour recharger votre cigarette électronique.

Le moment semble idéal pour le faire essayer à vos amis sans forcément dévoiler votre recette...

 

Tout cela semble juste et bon... mais ça coûte combien ?

Un petit calcul démontre rapidement l'intérêt du système. Prenons par exemple :

Un flacon de base rapport PG/VG au choix à 5,50 €
Deux flacons de nicotine à 2,70 € pour faire du 3,1 mg/ml, soit 5,40
Un flacon d'arôme à 5 €
Un flacon en verre, un peu de temps pour faire le mélange et un peu de patience pour la maturation

 

Votre coût total est de 15,90 € pour obtenir 130 ml de e-liquide à 3 mg/ml. Soit 1,22 € les 10 ml...

 

Copyright © Vapo-DEPOT 2016,2017 - Reproduction interdite - Tous droits réservés