Comment arrêter de fumer avec la cigarette électronique ?

Vous avez décidé d'arrêter de fumer, que ce soit pour votre santé, pour votre portefeuille, pour ne plus polluer votre entourage, ou juste parce que c'est le mois sans tabac. Bien. Il vous semble important de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir cet arrêt, et même le transformer en arrêt définitif ? Alors cette page est écrite pour vous !

Enterrons d'abord quelques idées fausses ! (qui ont la vie dure...)

 

La nicotine n'est pas dangereuse pour un fumeur

Dans la cigarette classique, la nicotine est la seule substance inoffensive absorbée par les fumeurs. Si elle était dangereuse, les pharmacies ne vendraient ni patchs ni gommes à mâcher sans ordonnance. Par contre, c'est une substance extrêmement addictive, qui n'est dangereuse que parce qu'elle pousse à fumer, ce qui fait inhaler du monoxyde de carbone (CO), des goudrons et des particules fines. Ces substances diminuent la capacité respiratoire, forcent le coeur à battre plus vite, et sont cancérigènes. Le fumeur s'expose donc à des maladies cardio-vasculaires et à divers cancers, il en meurt d'ailleurs 75000 par an rien qu'en France. Mais ce n'est pas la nicotine qui les tue. Fumer de la salade séchée est aussi dangereux que fumer du tabac.

Le taux de nicotine n'a pas à être adapté à la quantité de cigarettes fumées

Que l'on fume 5, 10, 20, 30 ou 40 cigarettes par jour, la dose de nicotine reçue avec une cigarette est la même : celle dont on a besoin pour obtenir satisfaction jusqu'à la prochaine. La théorie qui consiste à adapter la dose de nicotine à la quantité de cigarettes fumées par jour est fausse : si on fume peu il suffira de vapoter peu, si on fume beaucoup il faudra vapoter beaucoup, et basta. Passer sa journée à vapoter du liquide faiblement dosé juste pour remplacer 5 ou 6 cigarettes est tout simplement une ineptie. Il suffit de prendre sa cigarette électronique six fois par jour une dizaine de minutes avec un liquide fortement dosé. Evidemment, conseiller des liquides faiblement dosés oblige le vapoteur à en consommer beaucoup, et permet en conséquence de vendre beaucoup de liquide*

La vape directe est le pire des conseils à donner à un débutant

La vape directe consiste à inhaler la vapeur directement dans les poumons, alors que le fumeur tire des bouffées qu'il "avale" ensuite. Personne ne fume comme cela, sauf les fumeurs de shisha dont la fumée passe à travers l'eau. Fumer une cigarette, un cigare ou une pipe en inhalation directe est tout simplement insupportable. Si on propose à un fumeur de commencer la vape en "direct", nous n'avons qu'un seul conseil à lui donner : partir en courant ! La vape directe se pratique avec des e-liquides très faiblement dosés (voire sans nicotine) qui lui feront consommer des litres de liquide. Conseiller ce mode de vape permet juste de vendre beaucoup de liquide*

Baisser son taux de nicotine n'est pas le but, c'est juste une option envisageable dans un deuxième temps

Le but est d'arrêter de fumer. Cela signifie "zéro cigarette". Si le fait d'être en manque à cause d'un e-liquide trop faiblement dosé doit conduire à en griller une de temps en temps, tout est fichu. Car du point de vue cancer, 2 ou 40 cigarettes par jour génèrent le même risque. Il est donc essentiel d'éviter le manque, et ce surtout au début. Les vapo-fumeurs ne réduisent aucun risque de cancer, ils soulagent seulmement leur coeur et leur portefeuille. Si par la suite on sent que l'on peut passer à un taux de nicotine plus faible, pourquoi pas ? Mais si cela doit conduire à vapoter le double pour compenser, alors on n'aura rien réduit ! Ce serait comme un buveur d'un litre de vin (12°) par jour qui passe à la bière (6°) pour réduire son alcoolémie et finit par en boire un pack (2 litres), le double. Là encore, conseiller de baisser le taux de nicotine permet avant tout de vendre beaucoup de liquide*

Enfin... la cigarette électronique n'est pas totalement sans risque, surtout si on en abuse

En effet, les poumons n'ont jamais été conçus pour respirer des arômes. Certains arômes se sont avérés dangereux pour les poumons et sont interdits en France. On ne les trouvera donc ni en boutique ni sur les sites Internet français... mais on en découvre de temps en temps des nouveaux. Le risque zéro n'existe nulle part. C'est uniquement à cause des arômes que la cigarette électronique est évaluée comme étant 20 fois moins dangereuse que le tabac fumé. Sans arômes elle aurait été considérée comme inoffensive. Tous les liquides en vente sont analysés par l'établissement public français ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et interdits à la vente si un arôme nocif est détecté. Ce risque, même s'il est faible par rapport au tabac, est directement lié à la quantité de e-liquide consommé... et moins le e-liquide est dosé plus on en consomme : une bonne raison de ne pas le sous-doser !

* L'essentiel de la marge des boutiques de vape est faite par les liquides... et les flacons sont au même prix quelle que soit la dose de nicotine. Conseiller des liquides faiblement dosés est juste un moyen d'augmenter les bénéfices. CQFD

Alors que faire pour réussir ?

 

1) Choisissez un modèle de cigarette électronique adapté

Vapoter doit être aussi simple que fumer et pour cela il faut essentiellement une batterie qui tienne toute la journée que l'on recharge tous les soirs, et un clearomiseur facile à remplir. Vous trouvez cela avec les deux modèles suivants :

Petit budget  (33 €) : Kit VAPTIO COSMO

Budget moyen (58 €) : Batterie ELEAF TC40 et clearomiseur INNOKIN ZLIDE

Pas besoin de plus pour commencer, et même pour continuer plusieurs années. Ces deux modèles fournissent une excellente qualité de vapeur. Remplissez votre clearomiseur et attendez deux minutes que la résistance s'imbibe. Allumez la batterie. Réglez le VAPTIO COSMO en position M et la batterie ELEAF TC40 à 15 Watts pour démarrer. Appuyez sur le bouton et faites comme quand vous fumiez. Vous risquez de tousser pour les premières bouffées, mais vous aviez aussi toussé avec le tabac. Mais là, maintenant, vous pouvez vous débarrasser du tabac une bonne fois pour toutes.

2) Choisissez un liquide adapté

Privilégiez des e-liquides à saveur intense : classics (tabac), menthes, certains gourmands ou fruités, fortement dosés en nicotine : 12 à 18 mg/ml. Voici quelques exemples de e-liquides efficaces, ce sont tous des "all-day" reconnus :

ROYKIN : INTENSE  -  MENTHE GLACIALE - REGLISSE - CARAMEL
ou voir les MEILLEURS LIQUIDES ROYKIN

PULP : MOZAMBIQUE - ALABAMA 6 MENTHE POLAIRE - FRAISE SAUVAGE
ou voir les MEILLEURS LIQUIDES PULP

FLAVOUR POWER : USA CLASSIC - BRUN - CITRON VERT - CAFE MOKA
ou voir les MEILLEURS LIQUIDES FLAVOUR POWER

SAVOUREA : CLASSIC ILES - CLASSIC STRONG BLONDY - ICEBERG - FRAMBOISE
ou voir les MEILLEURS LIQUIDES SAVOUREA

Cette liste est loin d'être exhaustive, chacune de ces marques proposant plusieurs dizaines de saveurs pour satisfaire tous les goûts. De préférence, choisissez les e--liquides sur nos pages "MEILLEURS LIQUIDES" qui résument les meilleures ventes de chaque marque.

3) Sécurisez le périmètre

Evitez la panne de liquide en les commandant à l'avance de façon à toujours avoir 15 jours de consommation en réserve. On prévoit également des résistances de rechange adaptées au modèle de clearomiseur. Commandés sur Internet, les e-liquides seront expédiés immédiatement et pourront arriver en 48 heures voire même le lendemain, mais il peut aussi arriver que La Poste mette une bonne semaine à les livrer.

Doublez votre matériel rapidement pour prévenir tout risque de panne : une batterie peut tomber en panne et un clearomiseur peut se casser. Il suffit que la cigarette électronique tombe "mal". Une batterie peut également tomber en panne inopinément.

Interdisez-vous de fumer (c'est bien ce que vous aviez décidé, non ?) et pour cela débarrassez-vous des cigarettes. Et si jamais vous êtes en panne de e-liquide, procurez-vous n'importe lequel dans un bureau de tabac. Ils ne sont pas si mauvais que cela, et les vapoter reste dans tous les cas préférable à replonger dans la cigarette.

Vous avez désormais "toutes les billes" pour arrêter le tabac sans souffrir de manque.

 

Copyright © Vapo-DEPOT 2019 - Reproduction interdite - Tous droits réservés