Vous ne pouvez pas commander depuis votre pays ! Undefined

Nouveautés, tendances, évolutions : batteries, clearomiseurs et liquides

Consultez cette page régulièrement pour découvrir les dernières nouveautés et tendances de la cigarette électronique en matière de batteries, clearomiseurs et liquides. Bref, en art de vapoter. Les articles sont classés en ordre chronologique inverse : les plus récents d'abord. Les liens en vert vous mèneront aux produits cités.

 


Tendance 2016 : vive l'Europe des lobbies !

L'initiative européenne pour le libre vapotage (EFVI) ayant fait le bide que l'on connait (181 000 signataires en Europe, dont 29 000 pour la France, pour un million de signataires nécessaires) les députés européens se sont empressés de suivre les sages recommandations de leurs précieux conseillers, à savoir les lobbyistes de l'industrie du tabac. Et ils ont pondu une directive européenne (la TPD, Tobacco Products Directive) assimilant la cigarette électronique au tabac, stipulant que dans tous les pays membres, à partir de fin 2016 :

  • Les flacons de e-liquide ne devront pas contenir plus de 10 ml de liquide
  • Les clearomiseurs ne devront pas avoir une capacité de plus de 2 ml de liquide
  • Les clearomiseurs être équipés d'un dispositif de sécurité anti-ouverture par les enfants
  • Les batteries devront être à tension fixe et délivrer la même puissance pour tous
  • Aucune publicité ne devra être faite pour la cigarette électronique et le vapotage (1)
  • Les ventes en ligne pourront être interdites PARTOUT sur simple demande de 3 pays membres (2)

(1) Ceci inclut les blogs, forums, réseaux sociaux, affiches, prospectus, bref toute forme de communication.
(2) Exemple : si le Liechtenstein,  l'Andorre et Malte s'y opposent, c'est suffisant pour fermer tous les sites !

C'est clair, pas mal de choses vont changer au nom de la sécurité. BIG TOBACCO s'est bien occupé de votre santé !

Il en aurait été tout autrement si les vapoteurs européens avaient réussi à réunir leur million de signatures en un an (dont 55 000 prévues pour la France). Mais il est vrai qu'il fallait fournir nom, prénom, adresse mail et numéro de pièce d'identité... c'est la règle pour les initiatives citoyennes européennes. Apparemment c'était trop !

Les vapoteurs disposaient d'un outil démocratique. 98% d'entre eux n'ont pas voulu l'utiliser : auraient-ils oublié que la démocratie ne s'use que lorsque l'on ne s'en sert pas ?

Sur ce, et en attendant que les députés français transposent la directive européenne sous le patronage du Ministère de la Santé (perspective qui donne des sueurs froides*...), les députés européens vous souhaitent une bonne année !

* Il n'est en effet pas exclu que l'utilisation de cartouches pré-remplies à usage unique nous soit imposée pour éviter tout risque de contact avec les liquides ! Cela tombe bien, les principaux cigarettiers en produisent déjà : gageons qu'ils vont maintenant oeuvrer au niveau national avec les "bons arguments" pour que tout le reste soit interdit.

 


Tendance mods et résistances : le contrôle de température

L'alliage Nickel-Chrome (appelé également Nichrome) possède une propriété particulière et intéressante : sa résistance varie en fonction de sa propre température. Ce qui signifie qu'en mesurant la valeur de la résistance que l'on chauffe, on peut en déduire - et donc contrôler - la température à laquelle on l'a chauffée. Il suffit de disposer de l'électronique appropriée. Certains mods, équipés du circuit DNA40, le font déjà. Le prochain mod-box du fabricant ELEAF, l'ISTICK 40 Watts TC, proposera cette fonctionnalité, tout en étant capable d'utiliser des "vieilles" résistances classiques en alliage Fer-Chrome-Aluminium (également appelé Kanthal) pour un simple contrôle de puissance.

Le contrôle de température devient essentiel avec les nouvelles tendances "vape" qui ne supportent absolument plus la surchauffe :

  • Les nouvelles mèches en coton qui pourraient brûler
  • Les liquides contenant une forte proportion de Glycérine Végétale qui pourraient générer de l'Acroleïne

 


Tendance clearomiseurs : le coton

Du basique CE4 jetable ou Kanger T2 au sophistiqué Aspire Nautilus ou Kangertech Aerotank, à mèche externe ou interne, BDC ou BVC, la vapeur est produite en chauffant une mêche imbibée de liquide avec une résistance. Cette mêche est en fibre de silice (ou fibre de verre) ce qui exclut toute possibilité de combustion. La fibre de verre pouvant dans certains générer des particules fines, certains vapoteurs préfèrent l'éviter par principe de précaution : ils construisent eux mêmes leurs résistances dans des atomiseurs reconstructibles avec du fil de Kanthal et du coton biologique. Ils le font surtout parce que la saveur des liquides s'en trouve améliorée.

Tout le monde n'ayant pas l'envie, le temps ou l'habileté pour le faire, certains fabricants de clearomiseurs ont mis au point des résistances utilisant du coton bio au lieu de la classique fibre de silice :

  • Clearomiseurs AEROTANK V2, PROTANK 3, GENITANK et T3D avec les résistances VOCC jusqu'à 20 Watts
  • Clearomiseur ELEAF GS AIR et ELEAF GS AIR-M de 8 à 30 Watts
  • Clearomiseur Kangertech SUBTANK, SUBTANK MINI et SUBTANK NANO de 12 à 30 Watts
  • Clearomiseur Eleaf MELO de 20 à 30 Watts
  • Clearomiseur Aspire ATLANTIS de 20 à 30 Watts (en utilisant des résistances Eleaf MELO, compatibles)

Installés sur une bonne batterie ou mod, ces clearomiseurs permettent de constituer une cigarette électronique (mais en est-ce encore une ?) de très haute qualité et encore plus sûre. Notez que les risques de pertes de particules fines de silice sont quand même fortement réduits avec les mèches sous carter : Aspire BDC et BVC, Kangertech Aerotank V2, Eleaf BDC 20 Watts.

 


Tendance batteries : une ergonomie largement améliorée avec les box

Dès son apparition, la cigarette électronique a essayé de ressembler le plus possible à une cigarette classique, ce qui a donné lieu à, entre autres, des cigarettes électroniques jetables qui avaient exactement la même taille qu'une cigarette classique. Puis les fabricants se sont rendus compte que les vapoteurs avaient besoin de puissance et d'autonomie plus que d'imitation, ce qui a donné des batteries bien plus longues et épaisses. Il est aujourd'hui courant de voir des cigarettes électroniques longues d'une vingtaine de centimètres, dépassant des poches de veste ou ne tenant pas dans un petit sac à main. Le vapoteur qui les utilise est loin d'être discret et cela ne ressemble plus du tout à une cigarette.

Avec l'apparition des "box" le vapoteur retrouve la discrétion tout en gagnant puissance et autonomie. L'ergonomie de ces batteries est de loin supérieure à celle des batteries classiques et tous ceux qui les ont essayées n'en veulent plus aucune autre. Ne vous laissez pas impressionner par leur épaisseur, elles tiennent très bien dans la paume de la main. La marque ELEAF s'est spécialisée dans ces modèles :

Elles sont livrées avec leur chargeur complet sur 220 volts (ou prise USB) et 2 heures et demie suffisent pour recharger à bloc leurs 2200 mA, pour un à deux jours d'autonomie : un vrai bonheur.

 


Tendance clearomiseurs : la haute puissance de 20 à 30 Watts

L'une des plus grandes demandes des vapoteurs est de disposer d'un maximum de vapeur pour un maximum de saveur. Les petites batteries eGo fonctionnent aux alentours de 10 Watts. Pour générer beaucoup de vapeur il faut beaucoup de puissance et à partir de 20 Watts cela se ressent carrément, mais encore faut-il que le clearomiseur tienne le coup : il faut des résistances bien plus grandes pour encaisser ces puissances sans brûler le liquide. Ces hautes puissances étaient réservées aux clearomiseurs reconstructibles, mais de très récents modèles permettent de le faire avec des résistances prêtes à l'emploi. A utiliser avec un mod mécanique ou électronique puissant capable de supporter des résistances de basse valeur.

Attention au dosage de nicotine ! Vapoter du 6 mg à 30 Watts revient à vapoter du 18 mg à 10 Watts. Et vapoter du 18 mg à 20 ou 30 Watts est carrément dangereux ! Au moindre doute, consultez-nous.

Vapo-DEPOT déconseille fortement l'utilisation de puissances supérieures à 30 Watts.

 


Tendance e-liquides : de grands flacons souvent en verre, et plus de glycérine végétale

Les vapoteurs débutants recherchent avant tout le hit pour remplacer la cigarette : il leur faut des saveurs puissantes, beaucoup de nicotine et de propylène glycol pour avoir un bon effet en gorge. Avec le temps, leur goût change et ils s'orientent vers des liquides plus doux et voluptueux, contenant plus de glycérine végétale et moins de nicotine. Et comme ils savent désormais ce qu'ils veulent, les flacons de 20 ou 30 ml ne leur font plus peur. Ces conditionnements sont d'ailleurs plus économiques car le flacon vide coûte le même prix quelle que soit sa taille :

E-liquides ROYKIN LEGEND

 


Tendance batteries : la puissance variable

Pourquoi se casser la tête à sélectionner une tension en fonction de la valeur de la résistance sur une batterie à tension variable ? Avec une batterie à puissance variable, si vous voulez vapoter à 12 Watts, il suffit de la mettre sur... 12 Watts. Et peu importe la résistance installée pourvu qu'elle ne soit pas d'une valeur trop élevée. Les mods savaient faire ça, les batteries suivantes savent désormais le faire aussi :

 


Tendance clearomiseurs : le débit variable

Régler la puissance ou la tension vous permet de moduler la quantité de vapeur. En réglant le débit d'air avec un clearomiseur à débit variable, vous pouvez également moduler la densité de cette vapeur. C'est idéal pour adapter votre cigarette électronique à votre capacité d'aspiration, ou si vous voulez tout simplement faire des ronds de... vapeur. A ce niveau de qualité les clearomiseurs sont tous construits en métal et pyrex :

 


Copyright © Vapo-DEPOT 2014-2016 - Reproduction interdite - Tous droits réservés